| | Site National | Site Interne| Messagerie

Accueil > Vie associative et pédagogique > Cafés pédagogiques > Ceux que vous avez manqués ! > 2007 > 2007/03/20 - "Bonnafé, resistance en psychiatrie"

2007/03/20 - "Bonnafé, resistance en psychiatrie"

Lucien BONNAFE, psychiatre, a été l’artisan d’un « désalienisme » théorique et pratique, mouvement fréquenté et par les surréalistes et par le groupe de l‘évolution psychiatrique. Marqué par le surréalisme et l’engagement politique, il a contribué à transformer le système psychiatrique et l’institution asilaire français de manière politique, institutionnelle et clinique. Il a toujours résisté fermement contre tous les réductionnismes, en ne cédant pas sur les nécessaires références à la pensée, à la culture, à la psychanalyse et à la politique.

Que reste-t-il aujourd’hui, après les circulaires de Mars 1960, puis de Mars 1990, des conditions politiques, sociales, légales, administratives, économiques mais aussi théoriques et pratiques, rendant possible la sauvegarde d’une clinique de l’humain en souffrance psychique et l’existence d’un accueil dans le champ psychiatrique et social ? Qu’en restera-t-il demain après le plan Hôpital 2007 ?

Les textes et témoignages recueillis sur Lucien BONNAFE nous rappellent les choses fondamentales à retrouver en vue de reconstruire et renouveler les éléments essentiels du travail psychiatrique sans se contenter de ressasser les anciens discours que les nouveaux praticiens n’entendent plus.
La résistance à laquelle il nous invite encore, signifie, au-delà de ses sens différents selon les champs, ne pas céder, ne pas accepter n’importe quel compromis, ne pas fuir les conflits nécessaires. C’est un enjeu pour le devenir de la psychiatrie comme espace d’accueil de la folie et de l’indestructible « petite voix du désir humain ».
Le débat proposé dans le cadre de notre café pédagogique abordera, à partir de cet apport remarquable, les problématiques actuelles de la santé mentale, et de la formation de leurs acteurs.

Il sera animé par Elisabeth Mercier, responsable régionale du secteur santé mental aux Cemea Languedoc Roussillon
Le débat et la présentation du cédérom se feront en présence d’Yves Gigou, militant des Ceméa, ancien rédacteur en chef de VST, à l’initiative de la réalisation de ce projet documentaire.

CEMEA LR
Clos Barlet 501 rue Métairie de Saysset CS 10033 - 34078 Montpellier Cedex 3
Tél. : 04 67 04 35 60

Suivez-nous
Suivre la vie du site Notre page facebook Notre page twitter